Maçonnerie

Murs en bauge

La bauge est un mélange de terre argileuse et de fibre végétale. Sa mise en œuvre se fait à l'état plastique, soit dans des coffrages ajourés, soit par levées successives sans coffrages.

En qualité de "béton de terre" elle se révèle porteuse des charges du bâtiment.


Mur à inertie

Piliers porteurs

Mur en briques de terre compressée (BTC)

Les briques sont faites à partir d'une terre criblée à taux d'humidité faible (environ 11%) type terre à pisé.

Elles sont compactées dans une presse hydraulique et peuvent être directement utilisées sans temps de séchage.

A partir de 20 cm d'épaisseur les BTC peuvent constituer des cloisons porteuses.

Grâce à son inertie, un mur de BTC apportera du confort thermique s'il est placé derrière un poêle ou en face d'un rayonnement solaire. Il captera ainsi la chaleur pour la restituer lentement au fil des heures.

Un mur de terre crue permet également de réguler le taux d'humidité de l'air intérieur, ce qui apporte un sentiment de confort supplémentaire.

Ces murs sont maçonnés avec un mortier terre-sable.

Joints à la chaux

Les joints à la chaux protègent les murs en pierre des infiltrations d'eau tout en préservant leur esthétique.

La chaux permet l'évacuation de l'humidité dans les murs par capillarité.

Joints extérieurs

Joints intérieurs

Enduit à pierres vues

Dalle de terre crue

Composés de terre argileuse, de fibre végétale et d'huile de lin, les sols en terre  crue sont doux au marcher et à l’œil.

L'application d'une cire en surface leur donne un aspect de béton ciré, et les rendent faciles d'entretien.

Dalle chaux liège

Coulées sur un hérisson minéral, les dalles allégées chaux-liège sont à la fois solides, isolantes thermiquement et perméables à la vapeur d'eau.

Finition de sol en terre cuite

La terre cuite est scellée sur chape sèche et finalise un complexe de sol perspirant après la pose d'un hérisson et d'une dalle de chaux.